EN CONSTRUCTION


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Rikudô Pain ▬ Nagato. le Mer 15 Jan 2014, 4:20 pm

Dirigeant d'Akatsuki
avatar


    
Nagato Uzumaki.
Une trentaine d'années.∞ Ame. ∞ Akatsuki∞ Shinobi ∞ Chef de l'Akatsuki ▬ Amekage ∞ S ∞ Ninjustsu,Taijustsu ∞ Dôjutsu ∞ Plusieurs ∞ Plusieurs
« Love breeds sacrifice… which breeds hatred… Then you can know pain. «

    

    
✖ Mon Caractère ✖
IDÉALISTE ▬ DIVIN ▬ TORTURÉ ▬  RESPECTUEUX ▬ CONFIANT ▬ ARROGANT ▬ PUISSANT ▬ CHARISMATIQUE

Comment décrire un homme aussi perturbé d'esprit que puissant sur le terrain ? Ensemble, nous allons tenter d'éclaircir certaines lueurs de sa psyché. Il faut savoir que c'est un jeune homme très instable aux premières impressions, instable et pour cause, son passé tumultueux lui offrit un mal impossible à décrire, celui-ci le ronge encore de l'intérieur, chaque jour qui passe est pour lui un pas de plus vers la folie et l'abandon. Une vive douleur dans le cœur lui prend soudainement quand il vient à parler des drames qui ont eu lieu dans sa vie, cet homme n'aime pas vraiment revenir sur ce passé de guérilla et de souffrances.

La perte de ceux qui nous donne la vie est sans doute ce qu'il y a de pire au monde, à côté la mort n'est qu'une plate aventure. Une simple rigolade. Pourquoi avoir peur de la faucheuse ? Plus rien ne vous atteint, mise à part cette souffrance incommensurable. Un cœur meurtri se cache derrière ce glacier, personne ne peut comprendre ce qu'il ressent.

On se sent comme rien, comme une simple brise qui vous déchire l'âme en deux. Vous n'êtes qu'un simple orphelin qui peut se faire tuer à tout moment de la journée ou de la nuitée. Nuits et jours, vous ressassez ce souvenir douloureux, vos parents se renversant sur le sol parce que des ninjas se sont trompés, parce qu'ils n'ont simplement pas fait attention. Une "erreur"... Oui, une erreur judiciaire. Vos corps gisent sur le sol tandis qu'une mare de liquide rougeâtre s'étend sur le plancher en bois. Voici le prix à payer, pour cette tromperie. Ce qui façonne l'avenir, c'est forcément la conduite du passé. Cette douleur, il voulait à tout prix la partager depuis qu'il avait vécu ce drame, mais comment réussir à le faire lorsque vous êtes seul ? Parler, ce n'est qu'un piètre mot pour lui, il ne dit mot que lorsqu'il conçoit qu'il y a besoin de le dire.

Heureusement, les amis sont là pour vous soutenir tout au long de votre chemin, mais malheureusement, le chemin de la vie et du partage est difficile et de nombreuses embûches vous barrent la route. Cette barrière infranchissable, pourtant, lorsque vous êtes dans un groupe soudé, rien ne peut se mettre en travers de votre chemin, puis, si vous êtes entre amis, plusieurs directions s'offrent à vous. Une pour tromper l'ennemi, une autre pour le prendre à revers et enfin la dernière : celle qui ôte la vie sans aucune pitié. C'est une direction affolante, cela vous donne l'impression d'être Dieu tout-puissant, avec un pouvoir immense entre les mains. Vous tenez la vie d'un humain entre vos paluches, et en un claquement, c'est la fin.

"Ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort." Au final, si c'est ça : vous êtes déjà mort au fond de vous, mais vous refusez de l'admettre de peur de blesser vos amis, vos fiers amis qui vous suive jusqu'au bout du monde. Vous êtes invincibles et peu à peu, vous oubliez la douleur de la perte d'être chers, mais est-ce vraiment possible ? Oublier les gens qu'on aime, peu importe qu'ils ne soient plus, ils sont là, vous le savez, pas besoin d'être divin pour cela. La flamme vous la sentez brûler en vous, elle explose subitement au coup final, le dernier coup de poignard que l'on peut vous faire, c'est la mort d'un ami. Le monde est sans pitié, aucune clémence ne vous est accordée, simple mortel. Une foule de sentiments se déchainent en vous, et ça y est, vous n'en pouvez plus et là, c'est la tuerie. Pourquoi ? Perdre son ami ne devrait même pas être permis. Vous devenez alors une divinité en un simple claquement de doigts, des chaînes vous lient à la souffrance, soudain, des barres pénètrent votre dos et vous perdez le contrôle, un amincissement presque total, comme si la douleur accumulée se faisait avaler.

Vous ne souffrez plus. Vous êtes plus qu'un mortel, votre statut s'élève alors à une divinité. Vous êtes Dieu et plus rien ne peut vous atteindre. Ni les mots qui peuvent être tout autant violents, ni les humains qui sont appelés ninjas par un simple bandeau. Vous n'êtes plus simple. Pas besoin de ce symbole qui jonche votre front pour être plus qu'un humain, vous êtes au-delà. Malgré tout, vous n'oubliez pas ce pour quoi vous vous battez, non. Abandonner ses convictions est sans doute la pire chose pour un ninja, alors un Dieu... Il ne s'agit pas de vous prendre plus haut mais presque, vous savez ce que vous valez, même si vous passez pour un homme horrible et terrifiant, mais n'est-ce pas la vie qui est horrible ? Des noces funèbres qui s'élèvent pas dessus les cieux divins, à chaque mort, c'est comme si un bout d'âme était arrachée au monde, mais n'est pas mieux ainsi ?

Le désir d'un monde en paix vous envahit de plus en plus, mais peu de personnes comprennent vos idéaux parce que ça leur est difficile à cerner, mais c'est normal car eux sont normaux. Les idéologies d'un monde serein sont encore plus dures à comprendre, puisque vous tuez sans aucune once de pitié ou de sentiments, la vie d'un humain vous importe peu mais vous avez la satisfaction d'apporter de la souffrance, mais les autres ne le voient pas de cet œil-là. Pour eux, c'est juste de la folie ou l’œuvre d'un psychopathe qui n'a pas de sentiment. Vous êtes pourtant doté d'une certaine lucidité et vous avez un profond dégoût pour le monde qui vous entoure. Oui, la seule chose que vous voulez c'est de tous les voir sous six mètres de terre entre quatre planches, ou alors déchiqueter en plusieurs morceaux de chair répandus sur le sol imbibé de sang. Ce liquide rougeâtre qui vous permet de vivre mais, malheureusement, ça peut également être un signe de mort imminente, un poignard s'engouffrant dans le cœur, le divisant en deux.

Son personnage est donc énigmatique et d'une complexité rare.

cubiliaCurae; Aliquam nibh.

    
✖ Mon Physique ✖
Je ressemble simplement à tout homme malgré mon titre et mon statut de Dieu, de divinité. Je ne suis pas très grand, mais pas très petit non plus, je suis dans la moyenne. Je suis un simple danseur filiforme, possédant des bras amoindri et une sorte d'atrophie, cela m'évoque des douleurs. Mes jambes sont brûlées et définitivement usées - semble-t-il - grâce à cela, je peux invoquer des démons et autres créatures qui ne sont le fruit que de mon imagination et de mon inspiration, grâce à cette perte, je suis capable de moult prodiges divins. Mes jambes sont également "atrophiées" et ne possèdent plus leur allure d'antan.

Pour mes déplacements, j'utilise une sorte de chaise mécanique, capable de léviter et de se mouvoir, ainsi je peux tout de même faire quelques voyages même si ceux-ci sont fatigants. Ceci étant, je possède une grande capacité d'énergie, c'est juste mon corps qui n'arrive plus trop à suivre les mouvements de base.

J'ai un buste fin, dont les os apparaissent en relief, mon torse n'est plus celui d'autrefois, je ne suis plus que la moitié de moi-même mais dois-je m'en faire ? Dois-je abandonner ? Certainement pas. Votre corps peut être meurtri mais votre âme réside en un éclat de lumière. Ma peau est un peu plus blanche que la moyenne, ma peau ? Je ne la connais pas plus que ça. Konan, elle sait mais pas moi. Je n'en ai pas l'occasion de toute façon.

Ma chevelure rouge flamboyante tombe un peu devant mes yeux mais me laisse tout le loisir d'admirer la vue et l'horizon, observer le chemin de la vie. Mes cheveux s'arrêtent avant d'atteindre le début de mon dos, en-dessous de la nuque. Ils cachent mon système auditif.

J'ai dû faire un sacrifice lors de l'obtention de la force qui fait de moi ce que je suis. Mon dos a des implants noirs qui servent d'émetteurs de chakra et d'énergie, ils sont plutôt longs et durs, se plantent efficacement dans la peau et ne touchent pas les organes majeurs. C'est surtout ça qui est la cause de ne plus pouvoir me déplacer comme je le voudrais.

Vous savez à peu près tout. Si vous m'aviez en face, me reconnaitriez-vous ?

    
✖ Behind the screen ✖
  âge • 19 ans.
    prénom ou pseudo • Pacifique.
    sexe • écrire ici
    comment as tu connu le forum ? • Google est mon amie.
    présence • Fréquente.
    autre chose ? • écrire ici

image by tumblr # code by shiya.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Mer 15 Jan 2014, 4:59 pm

Dirigeant d'Akatsuki
avatar


    
Nagato Uzumaki
« citation »

    

    
✖Destin Scellé ✖
Qu'est-ce que la vie ? Un sentiment de liberté, un esprit serein au beau milieu d'une vague d'âmes errantes, ne cherchant que bonheur et tranquillité, une vie stable en outre. Cependant, on dit que la mort est un concept, une chose inconnue de tous, mais la vie n'est-elle pas un concept également ? Quelque chose d'impossible à attraper qui lie toutes les âmes de ce monde. Le problème du fait de vivre, c'est que l'on peut très bien avoir le contraire : mourir. Enlacé par la douce étreinte des chaînes métalliques qui nous serrent davantage lorsque l'on tente de s'enfuir, impossible, la cage est présente et l'étau se resserre. Il y a pourtant des hommes qui s'élèvent contre ça et n'abandonnent pas, peu importe la situation, peu importe les risques ou les douleurs qui seront endurées.

Nagato l'a bien compris mais pourtant, il cesse de se battre, au fond de lui. Venant tout juste de perdre ses géniteurs, ceux qui sont là pour apporter de l'amour à son ou ses enfants, donner du bonheur à ceux-ci, c'est la force parentale et lorsque celle-ci vous est ôté, c'est une chose indescriptible et qui ne devrait même pas subsister. Si la vie ne fait pas de cadeaux, pourquoi lui en faire ? La furie s'élève en lui, alors la vie c'est ça hein ? Qu'un simple flot de déceptions et de décadence ? Alors soit, puisqu'il en est ainsi, cet homme s'est éveillé à son pouvoir dès son plus jeune âge. L'étreinte sur le cou des accusés, la vie leur est enlevée aussitôt, sans sommation, sans aucune pitié. Ils le méritent. Ils méritent tous et toutes son châtiment, ils sont tous coupables, tous ! Le jeune Sage ne désire plus que ça, son don l'a sous son emprise jusqu'au bout de son âme, jusqu'aux tréfonds de son cœur. Un cœur meurtri et déchiré en deux, tout comme son âme. Les deux fragments qui sont sans doute le dessin du mal et du bien, un côté qui dit qu'il ne faut plus faire ça, peu importe les souffrances qu'il endure et l'autre partie, c'est sans doute celle qu'il préfère pour l'instant. Offrir la mort à tout être vivant jugeant bon de se mettre en travers de sa route étroite. La mort ne sera que le fruit d'une satisfaction, quoi de mieux que de retirer la vie ? Il vient juste de découvrir ça, mais le temps n'est pas aux doutes ou aux craintes, mais plutôt au fait de survivre dans cette jungle sans pitié.

Il sort tranquillement, complètement vidé par ce qu'il vient d'assumer et d'assouvir, une vengeance juste qui venait de signer son entrain dans la spirale infernale du meurtre. Il avait ressenti un bonheur et en même temps, quelque chose qu'il n'avait jamais connu auparavant. Bien que le décès de ses parents fût rude, la mort de ceux qui avaient ça lui avait permis de ressentir une vive souffrance, comme si son âme avait perdu de sa valeur et de sa brillance. Un bout de celle-ci avait été arraché mais peu importe, c'était fait. Impossible de revenir en arrière. Les temps sont durs et il faut à tout prix trouver un abri et de la nourriture. Les victuailles ne courent pas les rues, il ne le sait que trop. Il se balade, la pluie jonchant les joues et les formes angéliques de son visage, l'eau de pluie joue avec celle de ses larmes. Essuyant son visage avec le revers encore sec de sa manche. Il marche, s'arrête aux portes et quémande comme l'aurait fait un mendiant lépreux. Ras-le-bol de cette vie-là, ras-le-bol de voir la pluie et la grisaille tous les jours, il souhaite de tout cœur rencontrer quelqu'un mais il préfère être seul pour le moment.

Il quitte la ville ou plutôt ce qui en reste, de toute façon, il n'y a que brigands et crasse dans ce village, personne ne veut être solidaire, ils veulent tous une part du butin et peu importe que des gens crèvent sur les trottoirs et sous les ponts. Ils se contrefichent de la vie, ces gens-là. Nagato avait compris une chose, le jour où il avait quitté ce domaine de pourriture : la populace d'aujourd'hui vit sous la crainte pourtant ils restent terrés chez eux et n'offrent aucunement un sentiment de solidarité ou d'entraide. C'est navrant de voir ça, un profond dégoût est né en lui, développant la fleur de l'injustice en son moi profond. Il cherche du ravitaillement, s'arrête à nouveau devant une bâtisse qui semble abandonnée. Il s'avance et tente sa chance, peut-être aura-t-elle raison de lui, qui sait. Un coup... Un second coup... Un troisième coup. Une voix retentit et lui ordonne de partir, qu'il n'est pas le bienvenu ici. La force diminue de jour en jour, dans son être. C'est là qu'un bout de pain sec apparaît sur le rebord d'une fenêtre qui semble à demi ouvert. Une vieille dame a fait acte de charité. Il faut croire que tous ne sont pas pourris. Son chemin est fait de brume, il repart enfin. Il avait trouvé une tenue d'un beige clair et heureusement, il y avait une capuche. Presque toutes les tenues de ce pays en ont une et ce n'est pas neuf. Il pleut quasiment tous les jours, ici. Aucune inondation, le terrain est plat comme une dalle de béton.

Sa force vient d'en prendre un coup, il est sur un désert humide, marchant dans la boue qui venait de naître, des rochers formant des abris sont non loin et pourtant... Il ne peut plus, il ne peut plus faire un seul pas de plus. Il entend des gémissements, un peu plus loin et s'en approche avec la plus grande prudence. Un petit chien est là, seul, lui aussi, abandonné par ses parents sans doute, ou alors, ils ont connu le même destin que ceux de Nagato. Il le prend dans ses bras, cela lui fait un compagnon, une présence canine mais aussi faites d'amour et d'amitié. Il s'enfuit avec son nouvel ami, son premier ami quasiment... Offrant son blouson en guise de couverture et d'abri à Chibi. Oui, ce nom lui était venu naturellement, ce chien est tout petit et Mignon, alors voilà. Parcourant les plaines rocailleuses, il sent soudainement ses forces diminuées, ça fait trois jours qu'ils n'ont rien mangés, mise à part la grosse miche de pain sec que la vieille femme lui avait donné. Il n'y en avait pas assez, même pour un tout petit chien, lui aussi meure de faim. Dans un fracas boueux, Nagato est allongé sur le sol, il vient de tomber subitement, plongeant dans les abysses faites de rêveries et de cauchemars.

Une voix le réanime, il l'entend au loin, elle est tellement loin qu'elle est à peine audible. Ouvrant ses paupières, le jeune déchu se releva difficilement, soutenu par des mains, des petites mains, certainement pas plus grandes que les siennes mais elles avaient quelque chose de différent. En plus d'être sincères, elles étaient douces. C'est une fille ? Voilà qui est plus clair pour Nagato. Qu'avait-il fait pour que cette fille lui vienne en aide ? Avait-elle pris pitié tout simplement ou était-ce plus que ça ? Ils partent tranquillement, sous un parapluie et Chibi en chien de garde qui n'a plus tout à fait ses forces, lui non plus. Ils arrivent dans une espèce de grotte et c'est là qu'une silhouette se dessine. Un jeune homme aux cheveux orange se présente à lui, enfin, façon de parler. Encore un inconnu. Il se plaint que la fille, qui soit dite en passant est plutôt jolie, possédant des cheveux bleus d'une rareté exquise, ramène du monde dans leur abri. Il était sans doute aveugle... La seule personne qui soit vraiment présente était Nagato. Yahiko ? C'est ainsi qu'il s'appelait, celui-ci désigne alors Chibi du doigt, Konan, la fille lui dit qu'il a aussi le droit d'être ici, avec eux.

Ce n'est que plusieurs jours après que tout avait changé. Les trois êtres étaient devenus les meilleurs amis du monde, s'entraidant pour les vivres, le feu, les couvertures. Il se sent revivre, Nagato reprend peu à peu espoir bien que son premier ami soit maintenant ailleurs. Oui, Chibi les a quittés, malheureusement. L'heure n'était plus aux lamentations désormais, ce petit groupe avait rencontré trois ninjas de talent exceptionnel. L'un d'eux paraissait plutôt gentil et bienveillant, mais s'il y en a bien un qui était étrange, c'était bien l'homme aux yeux de serpent, eurk. Horrible. Il voulait les voir morts pour apaiser la souffrance qu'ils avaient. La jeune femme quant à elle était plutôt sympathique malgré le fait qu'elle ne veuille pas rester ici plus longtemps. Jiraiya ? Leur nouveau maître était là, prêt à les guider vers la lumière et la puissance du ninjutsu. Plusieurs mois passèrent. Les trois ninjas avaient appris les techniques élémentaires, puis des techniques plus raffinées. Yahiko maîtrisait le vent à la perfection, Konan avait créée son propre style car elle était fan des origamis et aimait ça plus que tout, les shurikens avaient donc la forme de ses créations, quant à Nagato, il se révéla être un très bon utilisateur. Jiraiya était impressionné par les performances du jeune Sage. Ce qui l'interpellait surtout, c'était la maîtrise de chaque affinité par Nagato. Comment cela est-ce possible ? Ce jeune adolescent était plus qu'intriguant, Jiraiya aperçut alors une chose flamboyante et inquiétante à la fois : Nagato possédait bel et bien les yeux du Rikudô Sennin, le Sage des six chemins, le Père de tous les ninjas. Voilà qui répondait à moult questions...

Chaque jour était bon en ce moment, les quatre personnes rigolaient, chantaient, chassaient, une vie enfin remplie, mais chacun savait que plus l'année avancée et plus les aux revoirs allaient être durs. L'entraînement a toujours une fin après tout. Petit à petit, Nagato observe Yahiko et Konan... Pas qu'ils ont changé. Mais un sentiment naissait en Nagato. Il n'y fit jamais vraiment attention et continuait son entraînement acharné. Quelques mois s'écoulèrent et c'était enfin l'heure des adieux. Chacun versait des larmes de tristesse, l'un d'eux ne voulait pas se l'avouer : Yahiko. Il n'était pas sentimental. Leur abri semblait vide et calme maintenant, une cachette parfaite qui avait son avantage, elle était relié par une galerie qu'avait construite Jiraiya durant leur absence. Efficace en cas d'embuscades. L'heure sonnait, ils devaient partir car des ninjas avaient trouvé leur cachette, une explosion retentit mais chacun en était sorti indemne. Ils partaient loin, très loin. Après une année à vagabonder, les trois amis avaient créé leur propre organisation, regroupant de valeureux combattants, fiers d'être à leurs côtés. Tout était fin prêt, leurs mots étaient dignes d'un Chef de meute ou de Patriote ! Ils allaient donc s'élever contre le gouvernement de leur propre pays, formant une rébellion légitime contre un seul homme, responsable de tout ça : Hanzô la Salamandre.

image by tumblr # code by shiya.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Mer 15 Jan 2014, 5:04 pm

Dirigeant d'Akatsuki
avatar


    
Nagato Uzumaki
« citation »

    

    
✖ Ere Nouvelle ✖
Un nouveau chemin s'étendait devant nous, nous offrant un but qui s'éclaircissait. Akatsuki existait toujours et continuellement, nous espérions de meilleurs lendemains que le jour précédent. Konan et moi étions toujours les maîtres à bord. Après la mort de Yahiko, nos plans et notre but commun s'étaient déchirés en quelques morceaux de souvenirs. J'étais comme qui dirait handicapé, mes jambes me faisaient souffrir à longueur de journée, heureusement, l'éveil de mon pouvoir me permit de guérir en partie mais quelques séquelles demeuraient irréversibles, je pourrais peut-être retrouver rapidement mes forces et me permettre de marcher à nouveau. Il faut dire que si c'était le cas, ce serait plus simple. Le corps me servant à réparer pourrait m'être utile.

Je commence à comprendre l'ensemble de cette puissance et cela me permet de l'exploiter au mieux de sa forme. Tout n'est pas encore clair dans mon esprit, je ne comprends pas parfaitement les mécanismes mais je crois avoir éveillé un certain don pour l'analyse. Akatsuki avait fait sa première victime et non moins la plus célèbre que le régent du village de la pluie. Grâce à mon dôjutsu, je pouvais dissiper mon chakra en plusieurs parties et donc en plusieurs corps. Le Rinnegan avait un lien avec l'âme, la mort et la vie, les trois étaient liés et ne faisait qu'un seul élément. Les hommes qui me servaient pour les corps avaient tous un point commun : Jiraiya-senseï les avaient combattu. Ce sont des personnes qui voulaient du mal à notre petit groupe de ninjas.

Désormais nous n'avions pas de buts prédéfinis si ce n'est de sauvegarder la paix qui revint à Ame. Ceci n'enlevait pas la misère et le vacarme assourdissant de la pauvreté, je pouvais entendre les gémissements et les pleurs de ses habitants, je passais pour un Dieu dans mon propre village. Certes, je n'apparaissais quasiment jamais en public, je voulais continuer le mythe qui était fondé autour de moi. Je suis tout de même disponible pour eux puisque l'Ange du dirigeant du village venait entendre les critiques et les doléances. Konan. Elle me suivait, je la suivais, on s'écoutait et il n'y a que entre nous, que nous étions bien.

Un jour, un homme vint tranquillement à nous, il portait une bure noire muni d'une capuche, celui-ci possédait la célèbre pupille du village qui avait tué mes parents, il y a plus de vingt ans : Le Sharingan. Qu'est-ce qu'un Uchiha faisait près de nos terres ? Qu'avait-il en tête ? Il souhaitait parler à l'héritier du Rikudô Sen'nin. Je me présentais à lui, le Dieu ainsi que sa messagère aussi ravissante que son titre. Il se dit être "Madara" mais je voyais déjà clair dans son jeu, je doutais de lui. Comment croire cet homme que je ne connaissais pas ?

Quelques années s'étaient écoulées et désormais, Akatsuki était connu comme étant un groupuscule de mercenaires, semblable à d'autres clans disséminés sur la planète, mais celui-ci avait quelque chose de spécial : tous avaient des pouvoirs exceptionnels. Notre particularité était la formation du groupe. Des équipes étaient faites par binôme et non par quartet comme ça se faisait souvent. Nous gagnons du temps en faisant ce point tactique l'une de nos armes favorites. Les groupes et les binômes s'étaient choisis.

J'avais accepté l'offre de l'homme masqué et encapuchonné mais je restais tout de même sur mes gardes. Je ne peux pas refaire la même erreur qu'autrefois. Ma confiance ne devait pas être attribuée à n'importe et la seule qui l'avait se nommait Konan. J'allais également me retourner contre cet énergumène. J'étais avec lui et je le connaissais, du moins je connaissais celui pour qui il se faisait passer. Cependant, grâce à lui, nous avons pu trouver des membres loyaux et prêt à tout pour notre groupe. Je sentais qu'il perdait en force dans le sens où nous nous éloignions de notre but premier, on s'éloignait du rêve de Yahiko et j'étais pourtant certain que c'était la voie à suivre.

Kakuzu était un membre loyal mais qui préférait tout de même l'argent. Grâce à lui, les caisses de la trésorerie de l'Akatsuki se remplissaient. Il ne vouait sa vie que pour le groupe, c'était un ancien ninja de Taki, village de la Cascade.

Deidara était un membre plutôt désinvolte et impulsif mais son art qu'il considérait comme le meilleur nous était utile. Les attaques surprises marchaient très bien. Un ancien ninja de Iwa, village de la Roche.

Akasuna no Sasori était un membre ayant un art dans les marionnettes et il était incompris. Une sorte de rivalité a même prit forme entre le Scorpion et Deidara. Un ancien ninja de Suna, village du Sable.

Hidan était un membre ayant un rituel et un Dieu, il était en quelque sorte immortel et possédait des liens de sang avec sa victime. Il ne me portait pas dans son cœur et je le savais. Assez impulsif et désinvolte. C'était un ancien ninja de Yû, village de la Vapeur.

Zetsu était le fruit d'une expérience, créé à partir de Tobi. Il servait d'espion et était dissociable par rapport à son corps.

Kisame Hôshigaki était un membre ayant une force surhumaine grâce à son épée, ramenée des Sept épéistes qu'il avait déserté et recruté directement par Tobi. C'était un ancien ninja de Kiri, village de la Brume.

Itachi Uchiha était un membre loyal et puissant, il disposait également d'un don certain pour l'analyse du combat, son esprit était vif. Il avait quitté son village après l'extermination de son clan : Les Uchiha. C'était un ancien ninja de Konoha, village de la Feuille.

Une nouvelle ère approchait à grands pas...

image by tumblr # code by shiya.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Mer 15 Jan 2014, 5:23 pm

Membre d'Akatsuki
avatar

Oh wow, un nouveau membre ! ♪ Qui plus est, notre cher Pain !! 8D

Bienvenue sur NAN mon cher, même si le forum n'est qu'en construction encore (en voie de devenir awesome ça veut dire), ça nous fait chaud au coeur de te voir t'inscrire sur le forum !

Je vais lire ta superbe-awesome-longue fiche et je te reviens là-dessus ! Very Happy

BIENVENUE ENCORE !!

Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-ascension.forum-canada.net/t24-la-haine-non-connait-pas-itachi-uchiha

5 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Jeu 16 Jan 2014, 1:59 am

Chûnin d'Oto
avatar

SALUT PAIN!!!!  Bienvenue sur NAN!!!  

Wow, quelle chance que Google t'ai ramené parmi nous!  Je suis trooooooop contente de te voir!  Comme Itachi le mentionne, le forum est toujours en construction, mais les travaux achèvent!  Et oui, ce forum va être vraiment grandiose!  Very Happy  J'ai lu ton offre d'aide sur la chatbox et je pense que, pour le moment, le plus que tu pourrais faire serait d'envisager la suite des plans concernant l'Akatsuki.  De cette façon, Itachi et moi pourront réaliser un petit résumé, histoire de tenir les autres membres au courant de vos avancés!  Wink

Bref, voici ce que j'ai à dire concernant ta présentation!  J'ai lu ta splendide présentation avec attention et j'ai vraiment adoré ton style d'écriture!  Très classe, sobre et en même temps imprégné de l'idéologie de Pain!  C'est vraiment parfait pour le personnage!  Il y a plusieurs fautes de syntaxe, principalement des phrases beaucoup trop longues, mais nous arrivons facilement à saisir le fond de ta pensée.  Pense à utiliser davantage les points pour délimiter tes phrases.  Autrement, je pense que tous les éléments importants de la vie de Nagato sont présents et très bien expliqués, selon son point de vue.  Ce que j'apprécie beaucoup également est que tu sembles rendre Nagato assez fragile malgré sa grande puissance.  En effet, notre principale inquiétude avec Pain est que le membre qui l'incarnera abusera de cette force redoutable à son avantage, ce qui ne semble heureusement pas être ton genre.  Je m'en vois donc soulagée!  Very Happy  Merci à toi!  Finalement, j'adore la petite description que tu as faite des membres de ton organisation!  Cela confirme les impressions et l'opinion que Nagata a de chacun d'eux.  Oh!  C'est peut-être pas clair à cause du contexte général qui n'est pas encore écrit, mais nous reprenons la série après l'arc du pont Tenshi.  Ce que je veux dire c'est que Sasori est mort à ce point, malheureusement.  Voilà donc mes commentaires! Very Happy

Je pense que nous n'avons pas encore rédigé cette partie du règlement, mais, en gros, après la rédaction de la présentation d'un personnage du manga, un test rp est donné.  Finalement, ta présentation et ton test rp doivent être approuvée par deux membres du staff (ou trois en cas d'égalité) pour que tu sois validé!

Voici donc ton test rp (poste-le à la suite de ce message):
Suite au départ de Jiraiya, Nagato, Konan et Yahiko forment l'organisation d'Akatsuki afin de ramener la paix dans leur village natal.  Or, les choses ne se déroulèrent pas comme prévu lorsque Hanzô, accompagné par Danzô et les ANBU Racine, leur tendit un piège lors d'une rencontre organisée.  Raconte la tournure de ce tragique événement.  Quelles sont les conséquences du suicide de Yahiko sur Nagato, mais également sur l'Akatsuki dont il avait la tête?  Pourquoi conserver le corps de Yahiko comme corps principal?  
TEST RP DE RIKUDÔ PAIN

Aller, bon succès à toi!  Very Happy



Dernière édition par Ashira le Jeu 16 Jan 2014, 10:52 pm, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-ascension.forum-canada.net/t22-ashira-plus-qu-une-banale-experience-uc

6 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Jeu 16 Jan 2014, 6:18 am

Déserteur de Yu
avatar

Il posteras son test RP après mon message (et si t'es pas contente Ashira, j'te boude !)

Bienvenue toi ! Bon, c'est sûr qu'après le pavé d'Ashira je me sent un peu nulle avec mes trois phrases, mais voilà ! Je suis tellement contente de voir un nouveau membre (Même si voir Hidan se ramener m'aurait fait sauter de joie) tu vas voir, on va bien s'amuser tous les deux !  Twisted Evil 


_________________
Bientôt on me diras que Jashin n'existe pas...
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-ascension.forum-canada.net/t29-so-hee-akinawa-aussi-gentille-que-mon-poing-dans-ta-figure

7 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Jeu 16 Jan 2014, 7:16 am

Dirigeant d'Akatsuki
avatar

Teste posté ^^ Me reste que quelques modification visuelles >.< J'ai pas eu mon ordi >.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Jeu 16 Jan 2014, 10:50 pm

Chûnin d'Oto
avatar

So Hee, tu me feras toujours autant rire!  Je sais, je me suis un peu emportée niveau pavé, mais c'est ça qui arrive quand l'excitation est à son comble!  Razz  Ne me boude pas!  

Bref, re-bonjour, très cher Pain!
Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ton test rp.  Encore les petites fautes de français semblables à ce que j'ai mentionné par rapport à ta présentation qui gênent un peu la lecture.  Mais je sais que ça ne se corrige pas instantanément.  Sinon, j'adore vraiment comment tu fais le personnage de Pain.  On voit très clairement son dilemme intérieur.  Tu ne parles toutefois pas beaucoup de ses sentiments, quoiqu'il semble pas n'en vivre énormément de toute façon.  Tout ça pour dire, sans m'étendre dans un autre roman, que tu as mon approbation pour le rôle de Pain!  Very Happy Donc shinobi de rang S, chef de l'Akatsuki.

Il ne reste qu'à Itachi de passer donner son avis avant d'être validé!

Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-ascension.forum-canada.net/t22-ashira-plus-qu-une-banale-experience-uc

9 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Ven 17 Jan 2014, 12:45 pm

Dirigeant d'Akatsuki
avatar

Hey, merci Ashira ! Certainement So hee =) (Va savoir ce que prépare l'avenir. Ok, je sors) >.<

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Rikudô Pain ▬ Nagato. le Lun 20 Jan 2014, 2:18 am

Membre d'Akatsuki
avatar

PAIN !! OUI, J'AI LU TA PRÉSENTATION ET TON TEST RP 8D

Et laisse-moi te dire, tu as com-plè-te-ment saisi le personnage, et J'ADORE ton style d'écriture oui !! La description de ton caractère entoure parfaitement la mentalité de Pain et a très bien soulevé ses sentiments, considérant qu'il ne s'agit pas d'un personnage facile à cerner d'après les mangas et la série 8D

L'histoire est aussi très complète, et j'ai beaucoup aimé ton analyse du point de vue de Nagato. Seulement, plus l'histoire tirait à sa fin, plus les évènements semblaient narrés d'un point de vue externe qui ne mettait pas toujours en valeur les émotions et les réactions de ton personnage. En particulier, cela a causé un manque dans des moments plutôt marquants de la vie de Nagato. Les deux instants qui m'ont tappés dans l'oeil sont en fait le moment décisif qui a poussé Nagato, Yahiko et Konan à former Akatsuki (le fil de pensée de Nagato, il voulait protéger ce qui lui était cher) et, enfin et surtout, toutes les émotions qui ont assailli Nagato lorsque Yahiko s'est suicidé pour la cause d'Akatsuk; par cela, aussi, ses réactions par rapport à la découverte des pouvoirs du Rinnegan.

Mais.

Ouais. Mais.

Je vois bien que tu as saisis le principe du personnage Smile Tu comprends le fil des pensées de Pain et tu connais son histoire. Et ça, c'est amplement suffisant pour moi !! Ce n'est pas du tout nécessaire de rajouter quelconque information à l'histoire de ta présentation puisque le test rp, de toute façon, complète l'analyse que je voulais voir des sentiments de Nagato par rapport à la mort de son ami Yahiko !

Alors c'est OK pour moi aussi, BIEN ÉVIDEMMENT !! Bienvenue à notre talentueux Pain ! 8D

Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-ascension.forum-canada.net/t24-la-haine-non-connait-pas-itachi-uchiha

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum